"Les entrées sont discrètes, aussi évidentes qu'exigues.
Cependant, l'oeil avisé du voyageur ne s'y trompe pas.
On pourrait les croire creusées de main d'homme, mais il n'en est rien...

L'entrée des mines

Depuis toujours les gembelins, douards et enfants de la foudres rôdent autour.
Dans la nuit de la lande, leurs chants dissonants se veulent mises en garde, promesses de mort.

Forteresses souterraines, les trous des gobelins renferment aussi l'or des sots que les pires secrets:
Les manuscrits de Naskériath".